Laurence DES CARS : le Louvre rouvre au féminin


Laurence DES CARS ((c) Franck Ferville)
Laurence DES CARS ((c) Franck Ferville)

L’actuelle présidente des musées d’Orsay et de l’Orangerie Laurence DE PÉRUSE DES CARS, conservatrice générale du patrimoine et historienne de l’art française, sera la première femme à diriger le musée du Louvre en succédant le 1er septembre 2021 à l’archéologue et historien de l’art français Jean-Luc MARTINEZ.


La spécialiste de l’art du 19e et du début du 20e siècle, qui a organisé plusieurs expositions remarquables et remarquées (“Le modèle noir, de Géricault à Matisse” en 2019, “La peinture des années 1930” en 2016 ou encore “Attaquer le soleil. Hommage au marquis de Sade” en 2014) et a été en charge du développement du Louvre Abu Dhabi de 2007 à 2014 en tant que directrice scientifique de l’agence France Muséums, présidera ainsi au redémarrage du plus grand musée du monde dans un contexte difficile, après une division par près de quatre de sa fréquentation (2,7 millions en 2020 après 10,2 millions en 2018 et 9,6 millions en 2019) et alors que le retour des touristes sera progressif.


A l’occasion de ses premières prises de parole, Laurence DES CARS a indiqué que le musée du Louvre avait “beaucoup de choses à dire à la jeunesse” et qu’elle voudrait qu’il soit “une chambre d’écho de la société”. La première présidente du Louvre envisage également la création d’un 9e département consacré à Byzance.