Lumières finlandaises à Paris


Albert EDELFELT, Les Jardins du Luxembourg, 1887.
Albert EDELFELT, Les Jardins du Luxembourg, 1887.

Le Petit Palais présente jusqu’au 10 juillet une rétrospective consacrée au peintre réaliste et portraitiste finlandais Albert EDELFELT (1854-1905), réputé pour ses paysages lumineux aux cieux bleus - tantôt gris, tantôt azurés, hésitant entre froid et printemps -, et ses portraits innovants de modèles absorbés par leur activité, à commencer par celui de Louis PASTEUR (1886) qui lui permet d’accéder à une notoriété internationale.


Venu dans la capitale française pour étudier dans l’atelier de Jean-Léon GÉRÔME, EDELFELT vécut finalement quinze ans (1874-1889) dans le Paris de la Belle Époque. C’est à la fin de son séjour qu’il peignit Le Jardin du Luxembourg et Paris sous la neige (1887). Il conservera par la suite son atelier avenue de Villiers et maintiendra un contact rapproché avec Paris, en participant aux Salons annuels, aux Expositions universelles et aux bals mondains.


En savoir plus : https://www.petitpalais.paris.fr/expositions/albert-edelfelt-1854-1905.