L’ÉVÉNEMENT | Rencontre avec Thierry Marx

L'Institut International pour le Rayonnement de Paris a organisé son premier événement mardi 5 juin 2018 au Meurice autour du chef cuisinier Thierry Marx.


Thierry Marx, chef cuisinier
Thierry Marx, chef cuisinier


Mardi 5 juin 2018, 8H30, dans le salon Pompadour de l’Hôtel Meurice, a eu lieu la première manifestation organisée par l’Institut International pour le Rayonnement de Paris. Fondé en janvier dernier, l’Institut est un organisme indépendant qui a pour vocation de contribuer à dynamiser l’image de Paris, tant en France qu’à l’étranger, en mettant mieux en valeur son patrimoine, ses métiers d’art, de création et d’excellence, son tourisme et, d’une manière générale, de promouvoir et mettre en lumière tout ce qui concourt à faire reconnaître les spécificités d’un savoir-faire internationalement reconnu. 


Crée sur une initiative de Catherine Dumas, Sénatrice de Paris, présidé par Jean-François Legaret, Maire du 1er arrondissement de Paris, Conseiller Régional d’Ile-de-France, l’Institut est un organisme totalement indépendant. Il accepte et encourage les interventions de toute personne, entreprise, association, club, ayant à cœur de contribuer au rayonnement de Paris de la façon la plus large.


Invité de cette première manifestation, le chef étoilé Thierry Marx a évoqué avec passion son engagement en faveur des savoir-faire artisanaux qui doivent être mieux pris en compte dans les politiques publiques. Il a aussi longuement abordé la transmission et ses actions courageuses en faveur de l’économie sociale, preuve que l’excellence et le social peuvent collaborer efficacement pour aider les jeunes à trouver leur voie. Sa formule « RER » (pour Rigueur, Engagement, Régularité) est un mantra incontournable pour qui souhaite réussir son entrée dans la vie professionnelle.


Avocat militant de l’innovation dans son métier, Thierry Marx est aussi un ardent défenseur d’une agriculture respectueuse de la nature, gage da qualité. Enfin, il prône la diversité : des cultures, des produits, des goûts, à l’instar de Paris qui se « nourrit » de ces influences venues du monde entier, en perpétuel renouvellement.