LA NEWSLETTER N°16 | novembre 2022





L’ÉDITO | “briller” autrement, un enjeu pour Paris

La façon dont Paris brille aux yeux du monde n’est pas intangible. L’image de marque de la Ville Lumière est un actif précieux de son patrimoine immatériel. Précieux mais fragile. Le Capitole n’est jamais loin de la roche Tarpéienne… Une réputation se ruine plus rapidement qu’elle ne se construit. Attention aux tendances qui pourraient dégrader l’attractivité de la capitale. Attention aux excès de la sobriété énergétique et de la gréviculture persistante. Attention à ne pas éteindre les lumières de Paris, au sens propre comme au sens figuré. Bien que féériques, combien de temps encore les illuminations de Noël décoreront-elles l’avenue des Champs-Elysées, l’avenue Montaigne, la place Vendôme ou encore le boulevard Haussmann, pour le plus grand plaisir des touristes et des Parisiens ? Quoique à l’abri du droit, combien de temps encore les manifestations revendicatives qui parcourent la capitale de place en place paralyseront-elles Paris dans la violence, au préjudice de son image internationale ? A l’ère de la sobriété énergétique et des manifestations revendicatives, la Ville Lumière va probablement devoir “briller” autrement. Briller plus, briller mieux, c’est toute l’ambition des Lumières de Paris - Institut International. Notre soirée de gala du 6 octobre à l’hôtel Potocki a rencontré un très vif succès. Près de 200 personnes avaient répondu positivement à notre invitation. C'est le plus beau des encouragements à poursuivre notre mission : mettre en lumière Paris au travers de son patrimoine, de ses métiers d'art, de création et d'excellence, de son tourisme et, d'une manière générale, valoriser toutes celles et tous ceux qui concourent à faire vivre et à promouvoir les spécificités d'un savoir-faire internationalement reconnu.

Jean-François LEGARET Président

Catherine DUMAS Présidente d'honneur

NOUS SOUTENIR


L'INTERVIEW


L’INTERVIEW | Alain CARADEUC, la passion créatrice

Alain CARADEUC est le Secrétaire général des Lumières de Paris - Institut International. Il est par ailleurs consultant en développement et brand management pour le compte de designers et d’industriels du secteur du luxe, et responsable du Pôle Luxe & Cosmétiques au sein de l’Association HEC Alumni.

Après des études à HEC puis un début de carrière dans le contrôle de gestion et un séjour à New York, vous avez très tôt été attiré par le rapport à la création, le management des créateurs et des designers, et la direction artistique des collections pour les sociétés dont vous aviez la charge. Quel est le fil rouge de votre carrière professionnelle ? La passion pour la création sous toutes ses formes : en arts plastiques, en musique, en écriture, d'abord. Peut-être le résultat d’années de conservatoire en classe de piano, de visites régulières de châteaux en Bretagne ou dans l'Est de la France où j'ai passé ma jeunesse, une attirance pour le romantisme. Puis la découverte, un peu par hasard - mais était-ce un hasard ou un rendez-vous programmé à mon insu ? - avec des grands créateurs dans le domaine de la mode, à commencer par Thierry Mugler ou du design comme Andrée Putman, de la photographie comme Helmut Newton ou des arts plastiques comme Arman. Ma voie était alors tracée et je n'en ai jamais dévié. La mode d'abord, à l'époque où cette génération montante qu'on a appelée"les créateurs" a réveillé les belles endormies qu'étaient les maisons de couture. Puis le design et l'architecture d'intérieur, là aussi, guidé par la recherche de nouvelles voies pour affirmer l'identité des marques dont j'avais la charge (Hugues Chevalier, First Time, Steiner, et aussi la grande marque HC28 que j'ai co-créée en Chine avec des designers français). Et participer à la révolution esthétique alors en marche sur les grands marchés avec un but bien établi : la modernité, parfois radicale, pour remplacer les siècles de classicisme. Pour promouvoir là aussi une vision moderne qui fasse le lien entre nos traditions artisanales d'excellence et les attentes de la clientèle pour une création adaptée au contemporain, à son mode de vie et à son esthétique. [...] Lire la suite

LES BRÈVES


Les Lumières de Paris - Institut International décerne ses Prix au cours de son dîner de gala annuel

Les Lumières de Paris - Institut International a décerné ses Prix aux lauréats désignés par le jury constitué à cet effet au cours de la 3e édition de son dîner de gala annuel organisé jeudi 6 octobre à l'hôtel Potocki, siège de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris Île-de-France. Près de 200 personnes avaient répondu positivement à l’invitation des membres du Bureau des Lumières de Paris - Institut International - Catherine DUMAS (Présidente d’honneur, Sénatrice de Paris, Conseillère de Paris), Jean-François LEGARET (Président, Ancien maire du 1er arrondissement de Paris, Président de la Commission du Vieux Paris), Olivier de TILIÈRE (Vice-président, Président du Comité de France), Alain CARADEUC (Secrétaire général, Président du Hub Luxe et Cosmétiques HEC Alumni) et Frédérique FÉTIVEAU (Directrice de la Communication). Ont notamment participé le cinéaste Claude LELOUCH, la Présidente de la FNSEA Christiane LAMBERT, le Président de la Fédération du Bâtiment de France Olivier SALLERON, l'ancienne championne olympique et Ministre des Sports Laura FLESSEL, le chef d'entreprise et producteur de spectacles Jean-Marc DUMONTET, le Maire du 17e arrondissement de Paris Geoffroy BOULARD, le Directeur exécutif en charge des affaires institutionnelles de la Caisse d'Epargne d'Île-de-France et Président du cercle mbc Thomas LEVET, la violoniste et productrice de spectacle Anne GRAVOIN. Lire la suite et voir les photos de la soirée




Le Sacré-Cœur bientôt protégé au titre des monuments historiques


Le Conseil de Paris a adopté le 11 octobre une délibération autorisant la protection de la basilique du Sacré-Cœur au titre des monuments historiques. Ce niveau de protection rehaussé permettra aussi des financements supplémentaires. Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une révision des protections de plusieurs églises parisiennes opérée depuis 2012, laquelle a permis l'inscription ou le classement de 18 édifices au titre des “MH”. [...]


Lire la suite




Paris + par Art Basel, dans la continuité de la FIAC

Le nouveau salon artistique et commercial “Paris + par Art Basel” a pris la relève de la “Foire internationale d’art contemporain” (FIAC) après 47 ans de bons et loyaux services pour l’écosystème de l’art contemporain - galeristes, collectionneurs, conservateurs, directeurs de musées, personnalités… Du jeudi 20 au dimanche 23 octobre 2022, l’édition n°1 de “Paris + par Art Basel” a réuni au Grand Palais éphémère 156 galeries, parmi lesquelles 140 “établies” et 16 “émergentes”, en provenance de 30 pays et territoires (61 exposants ont un espace en France). [...] Lire la suite



PARIS EN CHIFFRES


1852 C'est l'année d'ouverture du Bon Marché, premier grand magasin au monde, qui vient de fêter ses 170 ans.


Affiche publicitaire de 1920 (détail).
Affiche publicitaire de 1920 (détail).

Directeur de publication : Alain CARADEUC Secrétaire général des Lumières de Paris - Institut International